La composition du pollen

De l’analyse il résulte des source d’azote très concentrées, ce qui signifient des acides aminés et protéines, des minéraux et une série d’oligoéléments.
En premier lieu il faut parler des acides aminés, prioritaires pour les protéines, une des parties les plus importantes de ce lot d’énergie.

Bien évidemment, la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers (également les haricots, les noix) sont riches en protéines et par la même, des fournisseurs d’énergie riches en azote, dont la composition varie en fonction de l’origine.

Chaque produit peut contenir des protéines de 7, 30 ou même plus de 50 %.
Néanmoins, les sources de protéines animalières contiennent par la même, des acides gras saturés, du cholestérol et d’autres substances, qui peuvent être dangereuses dans le cas d’une consommation trop importante.
C’est pourquoi il est très intéressant pour son alimentation, d’avoir recours à des sources de protéines végétales. Le pollen contient 30 à 35 % de protéines. C’est énorme, d’autant plus que l’on sait que cette protéine est constituée en grande partie d’ acides aminés essentiels, que l’organisme humain ne peut pas produire.

Les vitamines dans le pollen

Bien que la composition des vitamines soit variable pour chaque produit de pollen, UN GRAMME DE POLLEN contient en moyenne :

Vitamine B1 9.2 milligrammes
Vitamine B2 (riboflavine) 18.5 milligrammes
Vitamine B6 5.0 milligrammes
Acides de pantone 30-50 milligrammes
Autres vitamines : la teneur en vitamines C varie entre 7 ET 15 milligrammes. De plus un gramme de pollen contient environ 10 milligrammes de bétacarotène, le stade préliminaire de la vitamine A, d’importantes traces de vitamine E. Sucre : Le pollen contient une quantité de sucres naturels. De plus, les abeilles collent leurs graines avec un peu de nectar afin de réaliser des pelotes transportables : le taux de sucre dans le pollen varie entre 10 et 15 %, il est essentiellement composé de glucose et fructose.

Quelles sont les particularités du pollen de fleur

C’est un complément alimentaire particulièrement riche et énergique. D’une façon simple, le pollen de fleurs est une source riche d’éléments énergétiques et anti-vieillissement. Quelques exemples :
La rutine : Cette substance contenue dans le pollen augmente la résistance des cellules face aux germes. La rutine stabilise le métabolisme et améliore de façon indirecte la respiration, le pouls, et l’équilibre nerveux et psychique. Elle accélère la coagulation du sang, la guérison des plaies. Elle a une action positive sur le cœur car elle améliore les battements cardiaques et régularise le rythme cardiaque. D’autre part on peut observer une baisse de la tension grâce à l’effet calmant de la rutine sur la circulation sanguine et le système nerveux.

DNS-RNS : En tant que porteur des codes génétiques de toute vie, nous ne sommes pas surpris qu’il soit également présents dans le pollen, de même que dans un spermatozoïde.
Les hormones : Le pollen contient des hormones de plantes qui relancent la production d’hormones dans le corps humain. Il stimule également le fonctionnement des glandes de façon à ce que l’on puisse bénéficier jusqu’à notre vieillissement, d’une libération naturelle des hormones de notre corps.

Substance antibiotique : Les composants du pollen ont une réaction bénéfique pour les intestins, nettoient le sang, et calment le corps grâce à leur action sur le système nerveux et les muscles. Les poisons et résidus sont neutralisés grâce à la réaction antibiotique et désinfectante.
Les vitamines : On retrouve toutes les vitamines connues dans le pollen sous une forme hautement concentrée pour soutenir les nombreuses fonctions organiques comme par exemple la croissance saine des cellules.
Vitamine B12 : Bien qu’elle ne soit normalement pas présente dans une alimentation à base de plantes, le pollen contient énormément de vitamine B12 aliment ESSENTIEL pour les végétariens.
Vitamine E : elle renforce le cœur ainsi que le système immunitaire. Elle comporte des acides gras essentiels que le corps ne produit pas de façon autonome mais qui sont primordiaux à une bonne circulation sanguine.

Les acides de glutamine : elles atteignent le cerveau grâce au sang, augmentent l’intelligence et améliorent les fonctions du cerveau, notamment les pertes de mémoire.
Sucres naturels : fructose et glucose qui apportent au corps de l’énergie et de la résistance.
Les enzymes : Le pollen comprend beaucoup d’enzymes tels que le phosphate, de l’amylase, de la diastase , qui accélèrent le métabolisme et trient tous les éléments vitaux de notre alimentation.
D’autre part, les acides animés contenus dans le pollen soutiennent efficacement tous les autres procédés de revitalisation.

Analyse du pollen selon l’œuvre « Let’s LIVE » du mois de janvier 1981

Analyse du pollen selon l’œuvre « Let’s LIVE » du mois de janvier 1981

Vitamines

Minéraux

Enzymes

Provitamine A, vitamine B

Calcium

amylase

 

Phosphore

diastase

Acide de nicotine

Calium

Saccharose

 

Soufre

pectase

Groupe B6

Natrium

phosphate

Acide de panthotène

Chlore

catalase

Biotine

Magnésium

diaphorase

B2

Fer

 

Levain de seigle ou de blé entier

Manganèse

cytochrome

Chlorure de choline

Cuivre

 

Inositol

Iode

 

Vitamine C

Zinc

24 oxydoréductases

Vitamine D

silicium

21 transférases

Vitamine E

molybdène

33 hydrolases

Vitamine K

Bore

11 lyases

Rutine 

Titane

5 isomères

Protéines, acides aminés

autres

 

isoleucine

Acides de nucléine

hypoxalthine

leucine

flavonoïde

nucléine

lysine

phénol

 

méthionine

Terpine nucléoside

lécithine

phénylalanine

auxine

xanthophylle

thréonine

   

tryptophane

fructose

zeaxanthine

Valine H

glucose

lycopene

histidine

   

arginine

Gibbérelline de quinine

monoglyceride

cystéine

vernine

diglyceride

tyrosine

xanthine

triglycéride

alanine

   

Acide d’aspartame

   

Hydroxyproline
Proline

Serine

En plus des nombreux constituants encore inconnus à ce jour

 



Qui peut s’étonner que les abeilles apportent des tonnes d’énergie qui demandent un parcours de millions de kilomètres pour 500 grammes de miel ?
La raison : C’est que toute cette énergie est comprise dans l’alimentation de ces abeilles qui ont assemblé le miel et le pollen en augmentant le nectar.